Catalogue Société commençant par la lettre “J”

Films 21 à 40 sur 62
Jean-Luc Parant, Un film de boules

Jean-Luc Parant, Un film de boules

C’est un film sur le poète et plasticien Jean-Luc Parant qui depuis des décennies fabrique des boules et écrit des textes sur les yeux. Touchée par son travail, j’ai eu envie de réaliser un film sur sa vision du monde qui fait écho à la mienne.

Jours de poussière

Jours de poussière

Dans l’obscurité d’une nuit africaine, des postes radio grésillent : un coup d’Etat militaire vient d’avoir lieu. Ce soir et les jours qui suivent, je tente de percevoir ce qui a changé chez les habitants du pays.

Je me suis mis en marche

Je me suis mis en marche

À partir du poème de Franck Venaille, La Descente de l'Escaut, le film de Martin Verdet met en scène le poète lui-même, dans un espace clos, ou voix, bruitages et artifices visuels assurent, entre littérature et cinéma, des points de passage aussi inventifs que réjouissants.

Jean Ziegler, l'optimisme de la volonté

Jean Ziegler, l'optimisme de la volonté

En 1964, le Che demanda au jeune Jean Ziegler de rester en Suisse pour lutter depuis le « cerveau du Monstre capitaliste ». Ecrivain, professeur, député et collaborateur de Kofi Annan, l’homme n’a eu de cesse de fustiger les injustices et les oligarchies capitalistes, responsables de la faim dans le monde.

Je ne me souviens de rien

Je ne me souviens de rien

Décembre 2010 : la révolution éclate en Tunisie, le pays de mon père. Traversant au même moment un épisode maniaco-dépressif d’une grande intensité, je suis diagnostiquée bipolaire et entre en clinique psychiatrique. Au sortir de cette longue dépression, je n’ai presque aucun souvenir de ce moment de vie.

Jean Olivier Hucleux, Du travail à l'œuvre

Jean Olivier Hucleux, Du travail à l'œuvre

Pionnier du mouvement hyperréaliste qui s'est développé aux Etats-Unis et en Europe à partir de 1969, Jean Olivier Hucleux a exécuté une importante série de portraits d'anonymes, d'écrivains et d’artistes grandeur nature.

Jacques Stephen Alexis, mort sans sépulture

Jacques Stephen Alexis, mort sans sépulture

Jacques Stephen Alexis est certainement l'un des plus éminents écrivains d'Haïti et de la Caraïbe. Revenu en Haïti en 1961 après un long périple à l’étranger, il est enlevé sur les ordres de François Duvalier, et est, depuis lors, porté disparu.

Jérémy Vallas, l’homme tranquille

Jérémy Vallas, l’homme tranquille

« Autrefois le Vallorcin vivait avec la montagne, maintenant il vit de la montagne ». Jérémy met en garde contre l’utilisation effrénée des richesses naturelles de la vallée. En tant que Maire du village, réussira-t-il à convaincre ses voisins chamoniards ?

Je n'oublierai jamais

Je n'oublierai jamais

Ma grand-mère, Maria Elizabeth, est l’une des dernières mémoires vivantes des cent mille Allemands du Caucase victimes du régime soviétique durant la seconde guerre mondiale.

Johnny, le chanteur ouvrier

Johnny, le chanteur ouvrier

Au camping du bord de mer, dans la salle des fêtes, à la galerie marchande du supermarché, la foule s’empresse d’aller voir Johnny Rock, sosie de Johnny Hallyday. Parce qu’il leur ressemble, parce qu’il est accessible, parce qu’il est, tout simplement, ouvrier comme eux.

Je serai des millions

Je serai des millions

En 2016, la gauche radicale d’Evo Morales, le premier président indigène de Bolivie, fête ses 10 ans de pouvoir. Depuis 2006, le pays est engagé dans l’un des processus de changement les plus ambitieux du continent.

Je vous regarde écrire

Je vous regarde écrire

Ce film est le portrait de Michèle Reverbel, elle a parcouru la France, échoppes, lieux publics, prisons, hôpitaux … Partout elle répondra aux besoins d’écrire et déclenchera au fil des années une formidable correspondance à sens unique…

Jesus Raphael Soto

Jesus Raphael Soto

Dans la série Mémoire, cet entretien avec Jésus Raphael Soto, mené par Daniel Abadie dans son atelier au Vénézuela, ponctué d'œuvres et de documents d'archives, explore la densité de son œuvre dans ses dimensions sonore et plastique.

Jean Daniel, la liberté de rompre

Jean Daniel, la liberté de rompre

Jean Daniel, écrivain (il a publié 24 livres), fondateur du Nouvel Observateur (avec Claude Perdriel, en 1964) et éditorialiste reconnu, est une figure imposante de l’histoire de la presse et de l’intelligentsia française du 20ème siècle.

Jean Zay, ministre du cinéma

Jean Zay, ministre du cinéma

En février 1937, Jean Zay, ministre de l’Education nationale et des Beaux arts, intègre le cinéma dans ses prérogatives et donne, enfin, une place centrale au 7ème art.

Je suis le peuple

Je suis le peuple

« La révolution ? T’as qu’à la regarder à la télé ! », lance Farraj à Anna Roussillon quand les premières manifestations éclatent en Egypte en janvier 2011. Alors qu’un grand chant révolutionnaire s’élève de la place Tahrir, à 700km de là, au village de la Jezira, rien ne semble bouger.

Je ne suis pas féministe mais…

Je ne suis pas féministe mais…

En 1970, à la suite d’une action retentissante sous l’Arc de Triomphe à Paris, la sociologue Christine Delphy fonde, avec d’autres femmes, le légendaire MLF.
Je ne suis pas féministe, mais… lui consacre un portrait et revient sur les acquis du féminisme et ses enjeux actuels.

Jean Rouch : Cocorico Monsieur Poulet

Jean Rouch : Cocorico Monsieur Poulet

Dans une 2 CV bringuebalante, Lam, surnommé M. Poulet, s’en va en brousse chercher les poulets qu’il vendra à Niamey. Assisté de Tallou et Damouré, il espère faire des affaires juteuses. Mais les imprévus s’accumulent...

Jean Rouch : Une aventure africaine

Jean Rouch : Une aventure africaine

Un cinéaste doit avoir des semelles de vent, partir ailleurs... C’est ainsi que Jean Rouch nous invite à de savoureuses rencontres, sérieuses ou joyeuses, dans l’univers mythologique des sociétés de la boucle du Niger. Il en a rapporté ces films, qui sont autant de contes universels.

Je suis ou je suis ?

Je suis ou je suis ?

A chaque instant, j'enseigne (je montre), ce que je suis - c'est inévitable. Mais que suis-je ? Qui suis-je ? Suis-je ce que je crois être ? Ou ai-je été déterminé à être et à penser ce que je suis ? Et, dans ce cas, par quoi ? Par qui ? Au bénéfice de qui ?