Catalogue Société : Société

Films 201 à 220 sur 248
Odessa... Odessa !

Odessa... Odessa !

À travers les histoires de différents personnages qui nous emmènent à Odessa, New York et Israël, le film évoque l'exil et l'errance d'une communauté particulière : les juifs d'Odessa.

Rêver avant l'aube

Rêver avant l'aube

Reprenant en hommage un très beau titre d’un ouvrage de Georges Haldas, Lionel Charlet nous emmène à la découverte de la lumière, la sensibilité et les humains. Extraordinaire portraitiste, il propose des rencontres qui démontrent son regard de poète mûri à la souffrance et à la recherche de la verticalité.

La barque n'est pas pleine

La barque n'est pas pleine

11 septembre 1973, Pinochet renverse le gouvernement socialiste d’Allende au Chili. C’est le début d’une répression sanglante qui pousse des milliers d’hommes et de femmes à l’exil. Dans un contexte de guerre froide, le gouvernement suisse se méfie de ces réfugiés politiques chiliens, jugés trop à gauche, donc potentiellement dangereux.

Ahimsa

Ahimsa

La petite communauté villageoise de Sannai, dans le Madhya Pradesh indien, mène une lutte non violente depuis des décennies pour conserver ses droits sur le sol et sur l’eau. L’histoire modèle de ces Adivasi enjoués et coriaces – ils font partie du peuplement originel de l’Inde –, donne un aperçu du pouvoir de la non-violence: Ahimsa.

Voix de la résistance

Voix de la résistance

A l'occasion du 50ème anniversaire du Monde diplomatique, quelques uns des plus grands intellectuels et certains des principaux animateurs des mouvements sociaux mondiaux, venus de tous les horizons, se réunissaient au Palais des sports de Paris, pour la première fois, pour parler de ce que signifie le mot résistance.

Comment Yukong déplaça les montagnes

Comment Yukong déplaça les montagnes

Cette gigantesque fresque - douze heures, douze films - fut un succès cinématographique mondial en 1976. Une aventure unique au cœur de la Chine de la Révolution culturelle.

Y'a pire ailleurs

Y'a pire ailleurs

Le voisin répare la voiture du voisin, le retraité fait office de psychologue, le chef de gare déguste un Paris-Brest, la pêche devient un exercice de haute voltige et un clown surgit là où on attendait un train.

Notre Pain Quotidien

Notre Pain Quotidien

Pendant deux ans, Nikolaus Geyrhalter a placé sa caméra au coeur des plus grands groupes européens agricoles, nous donnant accès des zones inaccessibles. Il a filmé les employés, les lieux et les différents processus de production pour réaliser un documentaire qui interroge et implique intimement chaque spectateur.

Le Rêve de Sao Paulo - Romances de terre et d'eau

Le Rêve de Sao Paulo - Romances de terre et d'eau

Deux documentaires uniques et authentiques, à des années-lumière du regard du touriste, qui enjambent les stéréotypes et révèlent un pays où vivre signifie le plus souvent souffrance et espoir… Émouvants, parfois drôles, toujours justes, ces deux films ne tombent jamais dans le misérabilisme pour autant. Au contraire !

Le sous-marin

Le sous-marin

Ignacio Ramonet au Monde Diplomatique nous a ouvert les portes en 1988 de l’imprimerie de la rue des Italiens qui allait disparaître rapidement, le journal Le Monde déménageant ensuite rue Falguière. Nous y avons tourné des rushs et monté ensuite un film. Existe une collection de photos en Polapan réalisées dans le même temps.

L'Usage du Monde vol. 1

L'Usage du Monde vol. 1

Créée par le musée du quai Branly, la collection L’Usage du Monde veut constituer une mémoire des sociétés humaines à l’aube du XXIe siècle, qu’elles se trouvent aux marges de la modernité ou dans les derniers confins qui lui échappent.

L'Usage du Monde vol. 2

L'Usage du Monde vol. 2

En faisant le portrait d’une humanité qui nous ressemble comme deux gouttes d’eau mais qui reste jalousement attachée à ses habitudes locales, ces films sortent des lieux communs et nous font découvrir la grâce et la poésie de la planète Terre.

Kommunalka

Kommunalka

« Un jour d’automne, je loue une chambre dans un appartement communautaire à Saint-PetersbourgKommunalka » en russe). Je photographie ses habitants. Les années passent, hantée par mes anciens voisins, je décide de revenir filmer leur vie quotidienne. »
Françoise Huguier

Nous les Enfants du XXème siècle

Nous les Enfants du XXème siècle

Nous, les enfants du XXème siècle met en scène des enfants des rues de Saint-Petersbourg : vagabonds inoffensifs, "fumeurs précoces", mais aussi cambrioleurs et mêmes meurtriers. L'effondrement des tabous et de l'autorité établie a considérablement diminué leurs inhibitions.

Tishe !

Tishe !

Victor Kossakovski observe une petite rue de Saint-Pétersbourg depuis sa fenêtre. En permanence, la chaussée est cassée puis repavée. Il pleut souvent, parfois il neige, les saisons défilent et la population s'adapte...

Belovy

Belovy

Voyage sur la rivière... Filmé depuis un bateau, ce voyage nous amène vers "l'origine de la rivière" et dans un petit village russe où Michaïl vit pauvrement avec sa soeur Anna..

Bernard Bovet, Le vieil homme à la caméra

Bernard Bovet, Le vieil homme à la caméra

Un film qui explore les plaisirs et les tourments du troisième âge, une balade à travers la mémoire, les films amateurs et le quotidien d’un armailli ( berger typique des alpes fribourgeoises et vaudoises) de
90 ans.

Chronique d'une mort oubliée

Chronique d'une mort oubliée

Pendant deux ans et demi, l’homme n’a pas bougé du canapé de son studio de la route des Acacias à Genève. Deux ans et demi durant lesquels ses voisins et ses copains le croyaient parti ou en convalescence. La Poste retournait les lettres qui ne trouvaient plus place dans sa boîte trop pleine. L’électricité avait fini par lui être coupée. La régie était sur le point d’entamer une procédure d’expulsion.

Les hippies de Gorbatchev

Les hippies de Gorbatchev

La Russie aussi a eu ses années “ Beat généra­tion ” avec ses hip­pies et ses routards par­courant les routes de Moscou à Vladi­vos­tok. Cer­tains font la route l’espace d’un été ou quelques années, d’autres restent mais changent rad­i­cale­ment leurs habi­tudes.

Les dessous de la Lambada

Les dessous de la Lambada

1989 : Chute du mur de Berlin, effon­drement des idéolo­gies, explo­sion de la Lam­bada. Propul­sée tube de l’été 89, grâce à une cam­pagne pro­mo­tion­nelle sans précé­dent, La Lam­bada, con­nait un suc­cès com­mer­cial ful­gu­rant.