Catalogue Société : Travail et social commençant par la lettre “L”

Films 1 à 20 sur 73
L'épopée du charbon en Lorraine

L'épopée du charbon en Lorraine

Ce documentaire en six partie retrace l’histoire du charbon en Lorraine. Il réunit les acteurs actuels et passés, les témoins de l’histoire de la mine. Des gens qui se connaissent d’autres qui se sont opposés ou ignorés se retrouvent dans une fête populaire traditionnelle.

L'épreuve de la solidarité

L'épreuve de la solidarité

Ils sont une soixantaine de Smicards à construire et a entretenir des routes pour le compte du groupe Eiffage. Des durs, fiers de leur métier et honteux de leur fiche de paie. Face à une direction qui reste sourde à leurs revendication, les ouvriers tentent avec difficulté de retrouver le chemin d'une solidarité perdue.

L'avenir ne tombera pas du Ciel

L'avenir ne tombera pas du Ciel

Jean-Luc Cohen a suivi pendant huit mois Emmanuel Poirier, délégué syndical dans une entreprise du BTP, filiale du groupe Eiffage. Son film met en évidence la structuration d'un secteur où la main d'œuvre est importante : son éclatement, la diversité des statuts et des conditions de travail, la dispersion des ouvriers...

La chauffe

La chauffe

Depuis la fin du 19e siècle, ce sont les habitants de Mieussy, commune de Haute-Savoie qui chauffaient l'ensemble des administrations nationales, gares, ministères, Elysée, Matignon et autres grands hôtels parisiens.

Le Giffre

Le Giffre

LLe Giffre est un torrent savoyard qui a prêté son nom à une usine pendant 100 ans. 1897, la révolution industrielle bat son plein et pénètre dans celle vallée alpine où l'on transforme des tourbillons d'eau en étincelles de feu capables de fondre des minerais venus du monde entier.

La cité des abeilles

La cité des abeilles

En 1950 à Quimper, comme partout en France, la plupart des travailleurs vivaient dans des taudis insalubres. 100 jeunes ménages décident de bâtir leur quartier en s’inspirant du mouvement « castor », basé sur le principe de « l’apport-travail » qui permet de réduire de 30% le coût de la maison en travaillant sur le chantier.

L'Yonne Républicaine

L'Yonne Républicaine

C’est en 1945 que l’Yonne Républicaine est créée sur la dépouille du Bourguignon, journal collaborateur. L’ensemble des employés et des journalistes du quotidien déchu n’auront alors de cesse de prouver leur innocence et iront jusqu’à continuer à mettre en bandeau « Journal issu de la résistance ».

Le lait sur le feu

Le lait sur le feu

Alain Crézé a vu son troupeau entier partir à l’abattage à cause d’un unique cas de vache folle. Il veut quitter le métier de paysan.
C’est moins un coup de tête qu’un ras-le-bol : « avant on nourrissait les gens, aujourd’hui on enrichit l’agroalimentaire ».
Il a 45 ans. Se reconvertir mais pour faire quoi ?

Les trois-quarts de la vie

Les trois-quarts de la vie

Les jeunes français immigrés à Sochaux démontent le mécanisme de l'exploitation dans leur vie quotidienne telle qu'elle a été pensée par Peugeot. Ils jouent et racontent le recrutement, l'embauche, les horaires, le logement et la lutte qui a été menée...

Le dossier textile ou le temps fini

Le dossier textile ou le temps fini

Voici encore quelques années Troyes bourdonnait, Capitale Mondiale de la Bonneterie, disait-on. Aujourd'hui la plupart des anciennes usines abritent des activités du secteur tertiaire ou sont en passe d'être réhabilitées en de luxueux lofts.

La parcelle

La parcelle

En mai 1970, à Avessac, en Loire-Atlantique, deux syndicats d'exploitants agricoles, décident d'engager une action de masse. C'est le film de cette exemplaire journée, illustrant l'action syndicale en milieu paysan.

Les petites mains

Les petites mains

La déficience et le handicap mental sont-ils solubles dans le travail ?
Ici, à l'institut médico-éducatif, de jeunes pensionnaires apprennent à travailler.
Rétifs, dociles, mutiques, tendres, violents, ils se parfont, ils produisent, ils se soignent, cependant qu'ils rêvent, qu'ils aiment ou se révoltent.

L'ordre règne à Simcaville

L'ordre règne à Simcaville

Tourné en mai 1968, ce film rassemble des documents réunis par un groupe de cinéastes et d'ouvriers pour illustrer les conditions de vie et de travail dans une grande usine française de construction automobile.

LIP : Puisqu'on vous dit que c'est possible

LIP : Puisqu'on vous dit que c'est possible

Cinq ans après mai, les ouvriers de Lip se lancent dans une folle entreprise d’autogestion qui a un retentissement immédiat. Mais la guerre entre les syndicats risque de paralyser le travail de Roger Louis, dont la coopérative Scopecolor a amassé une documentation considérable.

La vie Alstom

La vie Alstom

A l’heure de la mondialisation et des échanges internationaux, le film raconte les relations complexes entre une ville et une usine, vues par ceux qui en sont les acteurs aujourd’hui. Comment depuis un siècle, Alstom entreprise à la pointe de la technologie vit en symbiose avec Belfort.

Les travailleu(r)ses du sexe

Les travailleu(r)ses du sexe

En France, depuis la loi Sarkozy de 2003, des femmes et des hommes revendiquent le droit de pouvoir louer librement leur corps alors même que l’économie de marché utilise une pseudo libération sexuelle pour justifier la légalisation de la marchandisation de l’intime.

Les Hermites

Les Hermites

Un centre d'hébergement d'urgence dans la banlieue sud de Paris.
Une douzaine d'hommes de tout horizon, solitaires, les rebuts de la société, vivent le temps d'un hiver dans une petite cité provisoire. Je les ai appelés “les hermites”.

La raison du plus fort

La raison du plus fort

Quelle drôle d’époque ! Hier encore, on a fermé une usine, jetant sur la route des milliers de personnes. Pas assez rentable. Alors on ferme, on fusionne, on délocalise. Alors qu’en face on construit une prison. Faudrait-il effrayer les chômeurs ? Faudra-t-il que les exclus enferment leurs désirs sous peine d’être enfermés eux-mêmes ? Que sommes-nous en train de faire ?

Les Bas-Fonds

Les Bas-Fonds

Une trentaine de sans-abris endossent pour quelques mois des costumes d'acteurs pour jouer les misérables dans la pièce de Maxime Gorki: "Les Bas-fonds".
Un mélange douloureux de misère, d'injustice, de charité et de boue dans lequel se cache un profond amour pour les hommes. De la rue à leur triomphe au Théâtre National de Chaillot.

La main tendue

La main tendue

Et si je venais à vivre à la rue ? Qui en dehors de l'Etat me tendrait la main ? Pour connaître ceux qui sont toujours là, qui affrontent tout l'hiver et parfois plus la misère, je suis allée voir quatre bénévoles, en Lorraine, entre bonne conscience et culpabilité. Au-delà des discours et de l’indignation, quatre d’entre eux, font face à la misère.