Catalogue Société : Mémoire

Films 81 à 95 sur 95
Edgar Morin, chronique d'un regard

Edgar Morin, chronique d'un regard

Dès l'adolescence, au début des années 30, le cinéma, autant que la littérature, a façonné la vie d'Edgar Morin. Dans un parcours qui traverse paysages urbains, musées et salles de conférences, il va retracer pour nous son itinéraire de cinéphile, de penseur du cinéma et de cinéaste.

Chandigarh, le devenir d'une utopie

Chandigarh, le devenir d'une utopie

À l'heure où l'Inde célèbre le cinquantenaire de son indépendance, qu'est devenue Chandigarh, cette ville, construite dans une plaine arrosée de rivières, au pied de l'Himalaya en Inde du Nord, que Nehru souhaitait être le symbole de l'indépendance et de la démocratie aux yeux du monde moderne ?

Beyrouth, trois visages de la mémoire

Beyrouth, trois visages de la mémoire

Le film est une découverte de Beyrouth d'après-guerre dans le périmètre restreint de son centre : le quartier Kandaq El Ghamiq, le quartier du centre ville, le quartier Monot.

Athènes ou la question des limites

Athènes ou la question des limites

En 2004, Athènes accueille les Jeux olympiques. Comment relier et mettre en valeur les sites archéologiques anciens ? Comment réhabiliter les quartiers environnants ?

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

Under the Palaver Tree

Under the Palaver Tree

In a small Beninese village named Guimbereru, tradition seems unchangeable. However, life has deeply changed since the Whites arrived. A gap has insidiously opened up between nearly hundred-year-old men and young people caught up in the wheel of globalization.

Sous l’Arbre à Palabres

Sous l’Arbre à Palabres

A Guimbererou, petit village béninois, la tradition semble immuable. Pourtant, depuis l’arrivée des Blancs, la vie a profondément changé. Entre les vieillards quasi-centenaires et les jeunes pris dans le tourbillon de la mondialisation, un fossé s’est insidieusement creusé.

Mir Kumen On (Nous Arrivons)

Mir Kumen On (Nous Arrivons)

La vie au sanatorium Vladimir Medem. Tourné en 1936 par Aleksander Ford, l’un des plus grands réalisateurs polonais, Mir Kumen On se présente comme un documentaire entrecoupé de scènes écrites et jouées par les enfants et le personnel.

Un tombeau pour Khun Srun

Un tombeau pour Khun Srun

Khem se confronte à la mémoire de son père, Khun Srun, écrivain cambodgien, entré dans le maquis des Khmers rouges en 1973 et exécuté par eux en 1978. Elle rencontre des survivants, une cousine, une tante, des ouvriers d'un atelier des chemins de fer…

Nostalgie de la lumière

Nostalgie de la lumière

Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles. C’est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs... Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature.

Le Bouton de Nacre

Le Bouton de Nacre

Le Bouton de Nacre est une histoire sur l’eau, le Cosmos et nous. Elle part de deux mystérieux boutons découverts au fond de l’Océan Pacifique, près des côtes chiliennes aux paysages surnaturels de volcans, de montagnes et de glaciers.

I was a soldier

I was a soldier

En 1970, Michael Grigsby prend sa caméra et part filmer trois jeunes Texans récemment rentrés du Vietnam. Là, au cœur de l’Amérique profonde et poussiéreuse, les jeunes gens vont progressivement se livrer au réalisateur, étonnés de rencontrer des hommes qui s’intéressent à eux et à leur histoire.

Les Témoins de la libération de Paris

Les Témoins de la libération de Paris

Ce film complète la vision de Madeleine Riffaud dans Vingt ans en août 1944, situant le parcours des résistants dans une action collective. Parmi les témoignages de la libération, celui, éblouissant, d'Edgar Pisani.

Demain le monde changera

Demain le monde changera

J'ai été élevé dans un pays qui n'existe plus, la RDA, la République Démocratique Allemande. En 1989, j'ai quitté mon pays peu avant la chute du mur.

La ferme des Combeaux

La ferme des Combeaux

Dans la haute vallée de l’Eyrieux, au centre de l’Ardèche, quatre vieux paysans entretenaient la ferme des Combeaux. Ils étaient sept. Tous célibataires. Tous fils de Philémon Dejoux.